U3C

Union Civique des Contribuables
Citoyens de Franche-Comté

Accès direct aux rubriques

Recherche sur le site


UN MOT PAS DOUBS


 

La suppression des Mots Doubs conduit ceux qui bénéficiaient de cette manne publique à condamner cet arrêt. Beaucoup des « contestataires », qui critiquent au quotidien le trop d'impôts sur les entreprises ou fustigent les bénéfices privés au détriment des déficits publics, considèrent que, quand ils en sont les bénéficiaires, la dépense publique est toujours insuffisante.

Si je peux concevoir que le lancement d'une telle manifestation ait pu bénéficier d'une aide publique, je considère qu'aujourd'hui elle aurait dû acquérir son indépendance financière. A défaut son succès est factice.

Mais il est vrai que sitôt que le mot « culture » est lâché, l'argent publique doit l'être aussi sans compter. C'est ainsi qu'à Besançon la « Rodia » connaît un grand succès. Mais, il y a un mais : ses recettes propres, billetterie sponsoring et mécénat compris représentent 39 % de ses recettes globales. Autrement dit quand un billet est vendu 10€ les contribuables payent le double. Et ce n'est la qu'un exemple parmi d'autres.

La situation catastrophique des finances publiques ne permettent plus ces générosités électoralistes où trop de politiques achètent des électeurs avec l'argent des contribuables. Et les mêmes de fustiger la baisse des dotations d'état qui ne leur permettraient plus de joindre les deux bouts de leurs budgets obèses.

Les maux financiers ne sont pas doux !!!

 

Serge GRASS, Union civique des contribuables citoyens.
77 grande rue, 25360 Nancray

 

 

 

 

Nb de visiteurs:105540
Nb de visiteurs aujourd'hui: 16
Nb de connectés:1