U3C

Union Civique des Contribuables
Citoyens de Franche-Comté

Accès direct aux rubriques

Recherche sur le site


COMMUNIQUÉS A LA PRESSE

presse

Nancray le vendredi 24 octobre 2003

 

OSER FAIRE, OSER DIRE !

Selon le journal «La presse Bisontine», Monsieur Pierre MOSCOVICI est le champion toutes catégories de l’absentéisme au Conseil régional de Franche-Comté où il a été élu en 1998. Avec 51 absences aux réunions délibératives, il devance haut la main Michel ALGRIN du Front national qui, avec 40 absences, s’est vu, à juste titre, privé de ses indemnités d’élus par le Président Jean François HUMBERT. Il faut oser le faire !!!

 

Selon l’Est Républicain qui rapporte les débats de la dernière session de l’assemblée régionale, Monsieur Pierre MOSCOVICI s’est inquiété : «Le fait que la situation financière de la région est saine nous interpelle d’ailleurs sur son degré d’ambition, d’audace et de satisfaction des besoins». il faut oser le dire !!!

Comme citoyens, nous ne pouvons que déplorer qu’un élu puisse à ce point se désintéresser du mandat qu’il a brigué auprès des électeurs.

Comme contribuables, nous nous interrogeons sur la justification de l’attribution de 1.972,87 Euros par mois à un tel élu, et sur les raisons qui ont conduit Jean François HUMBERT à justement sanctionner l’un et s’abstenir pour l’autre !

En dehors de ces mesquines considérations, toujours comme contribuables comtois, nous nous demandons si nous ne devons pas nous féliciter de cet absentéisme ! Ne nous a-t-il pas permis d’éviter une catastrophe financière ? Il aurait peut-être pu influencer l’assemblée régionale afin qu’elle engage des dépenses au-dessus de ses moyens pour  démontrer son ambition et son audace !!!

Avec un tel raisonnement, il ne faut pas que les Français soient étonnés que la situation financière de l’Etat laissée en 2002 soit catastrophique !

 

 

Serge GRASS     

Président de l’U3C Franche Comté      


presseNancray le 23 janvier 2004

 

Appel à la résistance du «président de l’U3C».

La presse locale a publié, à plusieurs reprises, les appels à «entrer en résistance» de Monsieur Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, contre les transferts de l’Etat au détriment de sa ville.

L’union Civique des Contribuables Citoyens apprécie beaucoup cette révolte et invite elle aussi les bisontins à bouger contre les transferts illégaux que Monsieur Fousseret opère au détriment des usagers des services eaux, assainissement et déchets, au profit du budget municipal !

L’U3C invite aussi les élus et les usagers du SYBERT, à la résistance contre les modalités financières du transfert de l’incinérateur. Alors que le service déchets de la ville de Besançon connaît de très gros excédents depuis de nombreuses années, l’incinérateur a été financé en totalité par recours aux emprunts. Ces emprunts, qui ont la particularité d’être à «annuités progressives», seront à la charge des usagers du SYBERT. Les mêmes devront aussi assurer la charge financière de la démolition des 2 fours obsolètes dont ils n’auront jamais fait usage !!!

L’U3C ne peut que regretter que le président du SYBERT ait accepté sans «résistance» ces transferts défavorables aux usagers qu’il représente. Peut-être que l’importante indemnité dont il bénéficie pour cette mission explique cette discrétion !

L’U3C invite toutes les personnes, élues ou non, qui se sentent concernées par ces transferts, à prendre contact avec elle au 0381552167.

 

Serge GRASS,     

Président de l’U3C     

 

 

Nb de visiteurs:105543
Nb de visiteurs aujourd'hui: 19
Nb de connectés:2