U3C

Union Civique des Contribuables
Citoyens de Franche-Comté

Accès direct aux rubriques

Recherche sur le site


AU NOM DE LA LOI

 

La lecture estivale de l'Est républicain nous a appris que la loi n'est pas la même pour tous. En juillet un quidam s'est vu, au nom de la loi, verbalisé à hauteur de 135€ pour avoir cueilli des myrtilles sauvages et 68€ pour avoir circulé sur un chemin interdit. Un autre, pour stationnement gênant, une prune de 135€.

Parallèlement des gens du voyages se sont installés de façon illégale sur des terrains publics. La, toujours au nom de la loi, pas de verbalisation. Des recours au tribunal administratif qui les « condamnent » à quitter les lieus une semaine après leur installation. Les pénalités financières ne sont prévues qu'après ce délai. Leur déménagement les conduit à s'installer ailleurs dans les mêmes conditions. Ils disposent ainsi de terrain de camping gratuit.

Notre état de droit est à géométrie variable.

 

 

Serge GRASS

 

 

 

 

 

 
 

Nb de visiteurs:105540
Nb de visiteurs aujourd'hui: 16
Nb de connectés:1